Trois questions à Thierry Mignot, président de Flovea

FLOVEA
Thierry Mignot a fondé FLOVEA en 2012. Plombier chauffagiste depuis plus de 30 ans, puis créateur d’entreprises de plomberie, il dirige aujourd’hui une quinzaine de salariés et son entreprise produit plus de 10 000 pièces par an, sur un marché en croissance.
Quel est votre parcours professionnel avant la création de Flovea ? Thierry Mignot : « J’ai débuté mon activité de plombier chauffagiste comme apprenti en 1981 à Bordeaux. J’ai créé ma première entreprise fin 1996 à Bidart (64). Nous nous sommes rapidement spécialisés dans les prestations de plomberie haut de gamme demandant qualité et écoute de nos clients. Pendant ces années, j’ai acquis un savoir-faire et une expérience considérable dans ce métier. J’ai été confronté à toutes les situations complexes qu’un professionnel de la plomberie et du chauffage peut être amené à rencontrer. Notamment la difficulté d’intervenir aux côtés d’autres corps de métier, d’être pris par le temps et de devoir faire preuve de créativité pour tenir les plannings… tout en restant vigilant à la moindre soudure ! Le métier de plombier a toujours été très technique mais en 30 ans, il n’a que peu évolué, contrairement à d’autres secteurs de la construction. Une idée a muri : créer un concept de distribution hydraulique permettant de palier une main d’œuvre parfois difficile à former tout en apportant la qualité qui a fait les lettres d’or de ce métier passionnant. »
Comment votre idée a-t-elle été accueillie par la profession ? T. M. : « Une fois le concept de simplification de la plomberie développé et protégé, j’ai dû prendre mon bâton de pèlerin pour aller le proposer aux acteurs du bâtiment en commençant dans la région sud-est. Comme pour toute innovation de rupture, il faut du temps. Mais ma connaissance du métier et la valeur ajoutée de la plomberie prête-à-poser ont séduit rapidement. Tout en divisant par deux le temps d’installation, la préfabrication industrielle de kits plomberie nous permet d’appliquer une qualité normative optimale. De grands constructeurs nous ont accordé leur confiance pour leurs nouvelles installations et permis de lancer la production industrielle. Avec, dans le même temps, la déclinaison du concept sous diverses formes, pour répondre à leurs demandes de solutions complémentaires. La reconnaissance institutionnelle a aussi contribué au développement de l’entreprise, comme le titre « entreprise innovante » en 2012. Aujourd’hui, Flovea poursuit son développement et compte une quinzaine de collaborateurs. »
Quels sont les enjeux pour les années à venir ? T. M. : « Le premier enjeu, c’est l’eau. C’est une question majeure et mondiale. La ressource n’est pas inépuisable et représente un enjeu de santé publique. C’est, entre autres, l’objet de nos activités de recherche et développement en nouvelles solutions de plomberie et nos partenariats avec des laboratoires et centres de recherche. Par ailleurs, le concept Flovea est exportable. Les normes françaises comptent parmi les plus contraignantes et nos solutions intéressent d’autres pays. Des contacts sont d’ores et déjà établis avec les États-Unis et le Canada et quelques pays européens. À court et moyen terme, notre objectif est de poursuivre notre développement en France, dans d’autres régions. Nous souhaitons que nos solutions apportent leur efficacité optimale pour les constructeurs et professionnels de la plomberie. Qu’elles leur permettent de s’affranchir de certains problèmes pour contribuer avec eux à la livraison d’installations sanitaires et chauffage de qualité optimale. »

Retour aux Actualités

PAR ICI

Rejoignez notre réseau & Profitez de nos offres et actualités mensuelles !

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !