Jonathan, notre responsable îlot transformation

MÉTIER FLOVEA

Du commerce à la logistique, puis jusqu’aux machines numériques, découvrez le parcours et le métier de Jonathan, responsable îlot transformation.

Perspectives d’évolutions personnelles en même temps que celles de l’entreprise. Jonathan a intégré l’entreprise fin 2018, nous lui avons posé quelques questions.

*
En quoi consiste le métier de responsable d’atelier ?
A 41 ans, Jonathan a intégré FLOVEA suite à la création du poste de responsable de l’îlot transformation. Il s’agit d’apporter des modifications à la matière première qui arrive en bobine afin de la rendre exploitable pour l’atelier métallurgie. A la tête d’une petite équipe, sa mission est de former ses équipiers sur les machines numériques qui composent son îlot et de répartir les tâches en fonction des compétences de chacun. En fonction du planning qui doit être préalablement organisé en tenant compte des urgences et des évolutions quotidiennes, son équipe doit être dirigée vers les machines à programmer pour lancer la transformation du cuivre. Jonathan fait ensuite le lien avec l’atelier métallurgie avec qui il est en communication constante afin de s’assurer que les plannings correspondent et que les produits sortis de son îlot sont bien ceux attendus dans la zone suivante. En tant que responsable, il met un point d’honneur à assurer la sécurité de tous ceux présents dans la zone de transformation en raison des nombreuses machines numériques qui peuvent représenter un risque si des dispositions ne sont pas prises en compte et respectées.

Quel est son parcours professionnel ?
A la suite de son CAP Gestion Vente & Comptabilité, Jonathan a travaillé dans de nombreux secteurs tels que la restauration ou encore l’aéronautique où il a pu évoluer dans le monde du commerce & de la logistique. Le peu de perspectives d’évolutions au sein de ses différentes expériences l’on poussé à chercher autre chose et à sortir de sa zone de confort. Un poste dans une usine de production lui a permis de releverde nouveaux challenges et de s’ouvrir à un autre domaine. En faisant preuve d’une capacité d’apprentissage rapide et d’une vive curiosité, il est très vite promu chef d’atelier, un emploi qu’il gardera 5 ans, jusqu’à son arrivée à FLOVEA. En découvrant notre annonce, Jonathan a très vite perçu les nouveaux challenges qui l’attendaient et les responsabilités qui en découlaient. Nous avons donc ensemble décidé de le faire évoluer ici et en même temps accroitre les compétences de notre entreprise.

Quels sont les aspects les plus et moins intéressants du job ?
L’aspect apprentissage d’un nouveau domaine a été l’élément motivant pour Jonathan. Être formé sur des machines aussi modernes dont il ne connaissait rien avec par la suite la mission de former ses équipiers était pour lui un challenge de plus à relever. Chaque journée étant différente avec ses demandes spécifiques et avec son lot de péripéties, le facteur ennui sur ce poste est définitivement à rayé, ce qui dynamise le travail quotidien. Malgré sa casquette de responsable, Jonathan soutient l’importance de l’humilité afin de garantir une bonne ambiance générale et un respect mutuel avec ses équipiers. Il est nécessaire d’être exigent à ce poste et particulièrement à cet îlot car une erreur peut soit mettre en péril toute la chaîne de production, soit porter atteinte à la santé de son équipe. Il a ainsi à charge d’assurer une bonne ergonomie sur les différents postes de son atelier et travaille en étroite collaboration avec le service qualité de notre entreprise pour permettre aux salariés de travailler correctement en toute tranquillité.
L’optimisation des machines et l’intégration d’autant d’informations étaient difficiles au départ, mais Jonathan a rapidement su s’adapter et gagne désormais en autonomie.

Comparaison entre la pratique de son métier entre ses débuts et maintenant.
N’ayant aucune expérience sur ces machines spécifiques à son arrivée chez FLOVEA, Jonathan a été formé et guidé rapidement au départ. Puis, il a rapidement pris son indépendance jusqu’à maitriser le fonctionnement des appareils. Les demandes spécifiques des clients bousculant chaque jour son planning et les schémas techniques, il doit à chaque fois s’assurer que le dessin corresponde bien à la commande. A ses débuts, le bureau d’étude se chargeait de rectifier les dessins afin que Jonathan puisse simplement les rentrer dans les données des machines. Au fur et à mesure, une grande autonomie s’est mise en place et lui permet de gagner du temps désormais en prenant lui-même les initiatives et en mettant en place des procédures. Jonathan retiendra notamment l’évolution remarquable de l’entreprise de son niveau artisanal à son passage au statut d’industrie grâce, entre autres, à l’acquisition des machines numériques dont il est responsable.  

Nous vous avons présenté Jonathan, notre responsable îlot transformation qui fait partie de l’équipe FLOVEA.

Pour découvrir d’autres membres de l’effectif FLOVEA